Témoignages

« J’ai contacté Madame Bailliet pour une rupture de relation avec ma sœur.
Mme Bailliet m’a reçu. J’ai pu exposer ma situation et mon souhait de renouer le lien avec ma sœur.
Cette rencontre m’a apporté du soulagement. J’ai pu signifier à ma sœur mon désir de reprendre le dialogue avec elle. Elle n’a pas accepté la médiation, mais moi aujourd’hui j’accepte qu’elle ne soit pas prête pour cela maintenant. »
Monique

« Nous avons pu revenir sur notre histoire conjugale et particulièrement sur des moments très douloureux comme le décès de notre premier enfant à 8 mois de grossesse. Nous avons ainsi pu accepter d’avoir choisi de nous séparer malgré que nous avions traversé ensemble des épreuves vraiment difficiles. »
Gaëlle et Alexandre

« En instance de divorce, j’ai participé à une réunion en commun difficile vu la haine que nous avions l’un envers l’autre. Cette réunion nous a surtout servi d’exutoire. Nous avons pu dire tout ce que nous avons pensé de l’autre durant des années de vies en commun et que la politesse nous empêchait de dire. Ces réunions sont positives. Elles devraient se produire avant le passage devant le juge ce qui permettrait d’avoir un jugement plus correct. »
Christian

« La médiation permet de se remettre en question, de continuer à avancer dans la vie sans reproduire les mêmes erreurs. Et surtout de rester des parents intelligents face à une séparation pour maintenir le bien être de notre enfant qui ne devrait pas subir la mésentente de ses parents. J’essaie, pour ma part, de protéger mon fils de mes réflexions intérieures lorsque je ne suis pas en accord avec son papa. Merci pour votre écoute lors de notre séance. »
Clara

« En venant en médiation, nous avons pu parler de nos enfants. Nous avons pris conscience que depuis notre séparation cela ne nous était plus arrivé. Nous avons pu constater comment ils sont sensibles à notre absence de communication. Et comment aussi parfois ils en profitent. Nous avons pris la mesure de l’impact, pour eux et pour nous, de notre manque de dialogue. »
Marie et Benoît

« Je souhaite témoigner de la nécessité de votre intervention. J’ai apprécié nos entretiens. Certes le résultat n’est pas complètement à la hauteur de mes espérances, mais un lieu de parole et de négociation a vu le jour dans vos locaux. Votre souci de nous permettre d’évoquer librement nos ressentis, nos griefs, nos histoires et notre façon personnelle de la voir a permis à chacun de dire et de prendre le temps d’écouter. Je prétends avoir été pris en considération et écouté et très content de ce qui a été dit et fait.
Notre cheminement à même vu l’émergence d’un accord écrit
Un grand merci ! Pour votre accueil, la confiance que vous avez su me donner, l’espoir aussi et un modèle d’appréhension des difficultés à venir. »
Laurent

« Ce qui m’a marqué dans cette médiation c’est qu’il était possible de tout dire. La médiatrice m’a aidé à être entendu par mon ex-compagne et à vraiment entendre ce qu’elle disait. »
Nicolas

« Nous sommes venus en médiation familiale pour nous mettre d’accord au sujet du lieu de scolarisation de notre fille de 3 ans qui devait rentrer en maternelle. Il nous a fallu 6 rencontres pour parvenir à un accord qui nous satisfasse tout les deux. Avant d’en arriver là nous avons eu besoin de reparler de notre histoire conjugale, de la séparation, de ses conséquences, de notre tristesse de ne plus voir chaque jour notre fille depuis la mise en place de la résidence alternée. »
Julien et Sophie

« Nous souhaitions parler des dettes de notre vie commune que nous devions supporter ensemble malgré notre séparation. Cette médiation m’a apporté de la paix. Au début, j’avais beaucoup de peur et de colère. »
Aurore

« La médiation m’a permis d’évoquer mon projet de déménagement avec mon ex-mari. Je ne parvenais pas à lui annoncer. Nous avons pu ensuite envisager ensemble les conséquences pour nos enfants et pour chacun de nous. »
Aïcha

« Nous avons pu parler des différentes activités que nous voulions l’un et l’autre proposer à notre fils. Puis avec l’aide de la médiatrice nous nous sommes rendu attentif à notre fils. Ainsi nous nous sommes mis d’accord sur une proposition qui tienne compte de ses goûts et de nos contraintes matérielles et financières. »
Valérie et Hervé

« Avec Madame Bailliet, j’ai appris à identifier mes émotions et mes besoins ainsi que ceux des autres, j’ai aussi appris la patience. J’ai pu grâce à la médiation revoir ma fille que je n’avais pas revu depuis un an. Et sa maman a accepté que nous nous engagions dans un travail thérapeutique pour renouer le lien avec ma fille. »
Abdel

« Nous n’arrivions plus à nous parler. En médiation nous avons pu exprimer nos rancœurs suite à la séparation. Nous avons mieux compris ce qui entretenait encore le conflit entre nous. La médiatrice nous a aidés à nous mettre à l’écoute de nos besoins respectifs de père et de mère, et actualiser notre regard de parents sur chacun de nos enfants. Nous avons trouvé des solutions adaptées à notre situation pour continuer à accompagner au mieux nos enfants. »
Jean-Claude et Nathalie

« J’ai moi même eu des parents qui se sont séparés quand j’étais enfant. J’en ai beaucoup souffert. En la médiation, j’ai pu comprendre que ma propre séparation faisait écho à mon histoire et j’ai pu voir comment cela activait ma colère contre moi même et contre mon ex compagne. » Vincent

« Grâce à la médiation, j’ai pu expliquer à mon ex-compagnon ma difficulté à lui confier notre enfant depuis qu’il vit avec sa nouvelle compagne. J’ai pu exprimer mon besoin de la connaître pour établir un lien de confiance. Ainsi nous avons réfléchi ensemble à une rencontre. »
Élodie

« Notre enfant a 4 ans. Nous nous sommes séparés pendant la grossesse.
La médiation nous a permis d’échanger sur l’éducation au quotidien de notre enfant. Julie a pu retrouver confiance en moi. Elle ne m’avait jamais vu être père au cours de notre vie commune. J’ai pu exprimer son amour pour mon fils dont je souhaite vraiment être le père. »
Mohamed

« Après de nombreuses années sans dialogue, j’ai annoncé à mon mari que je partais. Cela lui a produit un électrochoc. Nous sommes venus en médiation pour mieux comprendre ce qui nous arrivait et définir ce que nous souhaitions chacun pour l’avenir. »
Christelle

« Malgré notre difficulté à communiquer et nous entendre au départ, la médiation nous a permis de nous mettre d’accord sur une organisation plus souple de la résidence alternée qui corresponde mieux à nos disponibilités respectives et qui tienne compte du besoin de sécurité de notre fille. Nous avons aussi imaginé un instrument de lien pour elle entre nos deux maisons, nos deux vies : un cahier qu’elle remplit avec nous à la fin de la semaine avec ce qu’elle a envie d’en partager avec le parent qui va l’accueillir la semaine suivante. »
Sébastien et Armelle

« J’ai l’impression que nous n’avons pas vraiment avancé et pourtant, je constate que nous avons pu rester en présence l’un de l’autre, nous parler grâce à la présence de la médiatrice. Finalement, c’est déjà énorme. »
Thomas